Le Groupe ORPEA au service du Grand Âge

Le Groupe ORPEA au service du Grand Âge

Le vieillissement de la population que l’on connaît aujourd’hui confronte de plus en plus de personnes à la question de la prise en charge des personnes âgées. Il faut non seulement choisir le type de structure adapté au niveau de dépendance de la personne, mais aussi un groupe ou une enseigne dont on partage les valeurs. Présentation du groupe EHPAD ORPEA.

Une offre complète pour les seniors

Créé en 1989 par le docteur Jean-Claude Marian, le groupe Orpea est aujourd’hui un des principaux acteurs de la prise en charge des personnes âgées. Formant un véritable tissu d’établissements dans toute la France, le groupe de maisons de retraite est aussi présent en Europe, et plus récemment en Chine et au Brésil. Il compte au total 800 établissements et 83 000 lits.

ORPEA propose à ses résidents une offre complète d’accueil, de services et de soins. Selon le degré d’autonomie de la personne et ses besoins spécifiques, elle peut opter pour différents établissements :

  • Une résidence services pour les seniors autonomes (du personnel soignant est constamment dans les environs)
  • Une maison de retraite médicalisée
  • Une clinique de soins de suite et de réadaptation
  • Un établissement psychiatrique

Il est également possible de faire appel à ORPEA pour des services d’aide à domicile.

La valeur ajoutée du groupe

Le groupe ORPEA a la volonté de faire de ses établissements des lieux de vie animés. Pour cela, un programme de loisirs et d’activités est proposé chaque jour, donnant ainsi un certain rythme aux journées.

Les matinées sont plutôt réservées aux activités individuelles avec des ateliers de psychomotricité, de stimulation cognitive ou de mémoire. Puis, des activités de groupe sont organisées les après-midis, comme le visionnage de films, des sorties ou des échanges intergénérationnels.

Enfin, une des spécificités du groupe ORPEA est de proposer des ateliers d’art-thérapie. Le principe est d’utiliser l’acte créatif pour mieux comprendre les déchirures des personnes âgées. Dernièrement, un établissement du groupe a lancé une séance par un travail de mémoire et d’interprétation d’œuvres connues pour ensuite laisser libre cours à la créativité des participants. Une fois les œuvres produites, un thérapeute vient échanger avec la personne pour faire naître une réflexion sur le bien-être, les souvenirs oubliés, etc. Cette nouvelle façon de s’exprimer permet de relever une estime de soi parfois perdue, et d’apaiser les personnes atteintes d’Alzheimer.

Laisser un commentaire

*