Zoom sur les différents tarifs des fournisseurs alternatifs d’électricité en France

Zoom sur les différents tarifs des fournisseurs alternatifs d’électricité en France

Le marché de l’électricité étant ouvert à la concurrence, plusieurs fournisseurs proposent des solutions alternatives grâce à des offres à prix de marché. Vous êtes désormais libre de choisir votre fournisseur d’électricité et d’en changer quand bon vous semble. Cependant, il est parfois difficile de s’y retrouver parmi tous les tarifs proposés lorsqu’on souhaite souscrire à une offre à prix de marché. En effet, une offre à prix de marché se décline sous plusieurs formes. Voici comment faire la différence et choisir celle qui convient le mieux à son profil de consommation.

Les différentes offres à prix de marché

Zoom sur le tarif réglementé de vente ou TRV

Pour bien comprendre les offres à prix de marché et faire le bon choix, il faut tout d’abord connaître le tarif réglementé de vente ou TRV.

C’est ce tarif qui servira de référence à toutes les offres à prix de marché de l’électricité. Il faut savoir que seuls EDF, l’opérateur historique, et quelques ELD sont autorisés à proposer des offres au tarif réglementé. Le prix est fixé par les pouvoirs publics et la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).

Les offres au tarif réglementé ne sont d’ailleurs plus disponibles pour les profils de consommateur ayant un compteur avec une puissance supérieure à 36kVA. Une fois ce tarif connu, on peut étudier les offres des fournisseurs alternatifs au prix de marché.

Les offres à prix de marché

Il faut choisir entre deux types d’offres :

  • Les offres à prix de marché indexé
    Les tarifs des offres d’électricité seront ici indexés sur le tarif réglementé. Le prix du kWh varie donc en fonction de ce tarif à la hausse comme à la baisse. Il est susceptible d’évoluer deux fois par an. Une fois au 1er janvier et une seconde fois en août.
  • Les offres à prix de marché fixe
    Pour cette catégorie d’offres, le fournisseur s’engage sur un tarif du kWh fixe pendant une durée déterminée par contrat.
    Généralement la durée d’engagement d’un contrat est de 1, 2 ou 3 ans. Le prix du kWh est donc fixé librement par le fournisseur et n’augmentera donc pas ; même si le prix d’achat du kWh augmente par ailleurs.
  • Il existe également des offres sur lesquels le fournisseur alternatif s’engage sur une révision du prix à la baisse à chaque date anniversaire. Si pendant la période d’engagement de votre contrat le prix d’achat du kWh d’électricité baisse, alors le fournisseur s’engage à réviser son tarif à la baisse, proportionnellement.

 Il faut savoir que pour le prix du kilowattheure d’électricité, les tendances sur le long terme sont prévues à la hausse.  Si vous ne savez pas quel fournisseur choisir ou si vous souhaitez être conseillé dans cette démarche parfois longue et fastidieuse, vous pouvez  utiliser un comparateur en ligne dédié aux professionnels.

Les conseils des experts en énergie sauront vous orienter dans votre choix afin de   faire des économies sur votre facture d’électricité. Ils vous simplifieront les démarches et vous épauleront tout au long de votre engagement.